Le Cirque du Soleil à la rencontre du Mexique - L’histoire d'une rencontre [vidéo]

August 17, 2016

Fruit d’un travail de deux ans, L’HISTOIRE D’UNE RENCONTRE est une percutante websérie de six épisodes explorant les « histoires d’amour » inspirantes entre le Cirque du Soleil et le Mexique qui ont pris forme durant le processus de création de LUZIA, le tout nouveau spectacle sous chapiteau du Cirque du Soleil inspiré par la richesse culturelle du Mexique.

Venez voir ce que trois talentueux concepteurs de LUZIA ont découvert lorsqu’ils ont entrepris d’évoquer la riche culture du Mexique dans un spectacle de tournée. Qu’ont-ils appris ? En quoi cette expérience les a-t-elle transformés ?

L’auteur et metteur en scène de LUZIA, Daniele Finzi Pasca, a un attachement profond pour le Mexique et les Mexicains. Il a habité dix ans dans ce pays où il a présenté son spectacle solo Icaro plus de 350 fois. Lorsque le moment est venu de créer un spectacle du Cirque du Soleil inspiré du Mexique, Daniele a tout de suite pensé à son ami de longue date et collaborateur, Eugenio Caballero, pour lui confier la scénographie et la conception des accessoires. Mais au bout du compte, le scénographe mexicain lauréat d’un Oscar a fait bien plus que signer les décors de cette création. Il s’est imposé comme une source d’information – et d’inspiration – inépuisable sur le Mexique, sa culture et ses traditions.

 

Aux yeux de la directrice de création de LUZIA, Patricia Ruel, le Mexique évoque la chaleur, les couleurs, la mer et les pluies torrentielles qui font de ce pays un lieu unique. Pour elle, LUZIA est un spectacle impressionniste et sensoriel à voir avec les yeux et le cœur. Éviter les clichés et les stéréotypes a été au centre de ses préoccupations durant tout le processus de création. Elle tenait à ce que le spectacle reflète la complexité et les nuances du Mexique. Il était important que la rencontre entre le monde du Cirque du Soleil et le Mexique dans toute son immensité enchante les spectateurs mexicains et suscite chez eux un profond sentiment de fierté.

 

Pour Simon Carpentier, qui a signé la musique de LUZIA, voyager dans différentes régions du Mexique, festoyer avec des musiciens locaux et s’imprégner de l’énergie qui se dégage de la musique mexicaine ont été des éléments essentiels de sa démarche. Les voyages de Simon l’ont mené jusqu’à Tijuana où il a côtoyé Ramon Amezcua et Pepe Mogt, alias Bostich + Fussible, membres du légendaire groupe Nortec Collective. Stimulé par sa passion renouvelée pour le Mexique, Simon était fin prêt à composer la musique de LUZIA, un amalgame de sonorités anciennes et modernes, nourries des sons cuivrés du tuba et de la trompette, mêlées aux suaves sonorités de la guitare espagnole. Simon a composé une trame sonore qui, comme la musique du Mexique elle-même, gambade d’un genre à l’autre, d’un rythme à l’autre, enjambant les paysages tout autant que les frontières musicales. La musique de LUZIA marie l’univers emblématique du Cirque du Soleil aux splendeurs du Mexique.

Article précédent
Une histoire d'amour avec le Mexique - L'histoire d'une rencontre [vidéo]
Une histoire d'amour avec le Mexique - L'histoire d'une rencontre [vidéo]

Dernier article