Les curieux costumes de KURIOS - Cabinet des curiosités

August 17, 2016

Un hommage éclatant à la curiosité et au pouvoir de l’imagination, les costumes de KURIOS – Cabinet des curiosités sont le fruit d’une exploration visuelle des premiers balbutiements de la science ainsi que des découvertes et des inventions qui ont mené à la révolution industrielle du XIXe siècle – de la locomotive à vapeur à l’énergie électrique, en passant par les ondes électromagnétiques!

 

Quelques révélations à propos de ces majestueux atours :

  • Pour réaliser les habits de l'Homme-accordéon, la costumière a dû passer une semaine à l'intérieur du costume pour le coudre!
  • Le spécialiste du rola-bola porte un pardessus de couleur aqua translucide à la bordure dorée qui rappelle les premières matières plastiques comme la Bakélite et le Rhodoïd.
  • Dans le numéro de duo cadre russe, les costumes du couple de danseurs automates évoquent des poupées de cire. Les coupes sont inspirées des premières tenues de sports et des premiers costumes de cirque, mais les matériaux sont modernes et très sophistiqués (effets de velours et faux cuirs découpés de couleur or).
  • Les costumes du numéro de filet rebond font un clin d’œil à la manière dont le réalisateur Georges Méliès imaginait les Martiens. On remarquera les écailles et les greffes en tous genres comme les nageoires et les queues de poisson.

Philippe Guillotel : Concepteur des costumes

La griffe de Philippe Guillotel est associée aux œuvres de réalisateurs et de metteurs en scène français parmi les plus réputés. Fidèle collaborateur du chorégraphe Philippe Decouflé depuis 1985, il a signé les costumes de plusieurs de ses créations, dont les cérémonies d’ouverture et de clôture des Jeux olympiques d’hiver d’Albertville en 1992, les cérémonies d’ouverture du Festival de Cannes en 1997 et Tricodex, une œuvre multimédia pour le Ballet de l’Opéra de Lyon, en 2003. Entre 2001 et 2005, ses créations figurent dans quatre ballets, dont La Belle pour les Ballets de Monte Carlo. Au cinéma, Philippe Guillotel a réalisé les costumes du film Astérix et Obélix : Mission Cléopâtre d’Alain Chabat, pour lesquels il a récolté le César des meilleurs costumes en 2002. Il a également créé les costumes des films Doggy Bag et À la mode.

 

En 2007, il signe les costumes de l’opéra Faust de Gounod à Wiesbaden, du chorégraphe Jean-Christophe Maillot. Philippe Guillotel a également imprimé sa marque dans le monde du spectacle et de la musique, créant les costumes de la comédie musicale Starmania en 1995 dont le compositeur et réalisateur canadien Lewis Furey signait la mise en scène. Philippe a conçu aussi les costumes des vidéoclips d’auteurs-compositeurs tels que Julien Clerc et Alain Souchon. En signant les costumes de KURIOS – Cabinet des curiosités, Philippe Guillotel collabore pour la troisième fois à un spectacle du Cirque du Soleil, après The Beatles LOVE et IRIS.

Article précédent
Websérie - Artistes en formation | S'imprégner du personnage [vidéo]
Websérie - Artistes en formation | S'imprégner du personnage [vidéo]

Prochain article
Une histoire d'amour avec le Mexique - L'histoire d'une rencontre [vidéo]
Une histoire d'amour avec le Mexique - L'histoire d'une rencontre [vidéo]